• Accueil
  • > Archives pour octobre 2017

Témoignages

Vous trouverez les témoignages des parents accompagnés par Julie ci-dessous.

Si vous le souhaitez, vous pouvez nous demander leur contact et dialoguer directement avec ces parents dits « référents ».

Ils sont d’accord pour répondre à vos interrogations, à vous en dire plus sur le rôle d’une doula et sur la pratique spécifique de Julie.

————————–

«  Lors de ma rencontre avec Julie, je ne savais pas par quel bout prendre les choses : j’avais besoin de tout apprendre sur les étapes de la grossesse, les préparatifs pour accueillir bébé, comment s’occuper de lui… Je cherchais aussi à m’informer sur l’accouchement pour ne plus être dans la peur de l’inconnu. Julie a répondu à toutes mes questions et a balayé mes angoisses. Son approche physiologique m’a beaucoup séduite et m’a permis de dédramatiser les choses. Petit à petit, Julie m’a donné confiance en moi, j’avais justement besoin d’être rassurée sur ma capacité à donner la vie. Véritable soutien émotionnel tout au long de ma grossesse, j’ai pu compter sur sa présence bienveillante et son écoute pendant tous ces mois sensibles et déterminants pour une nouvelle maman. Nous avons préparé l’arrivée de ma petite fille ensemble, échangé sur le trousseau, accompli les démarches en hôpital ensemble… J’étais fin prête et plutôt sereine pour le jour J.
Julie m’a soutenue et accompagnée pendant les longues heures de travail et dans la salle d’accouchement. Son expérience et sa patience m’ont été précieuses. Je désirais mettre au monde ma petite fille sans péridurale, nous nous étions préparées pour cela, et avec Julie a mes côtés, je n’ai pas douté une seule seconde. Avec beaucoup de tact, elle m’a tout naturellement guidée dans cette aventure unique et a été d’une disponibilité absolue pour moi. Sa sérénité m’a permis de ne pas paniquer et d’accoucher sans péridurale. Sans elle, je me serai peut-être découragée lors du travail. Sa simple présence me rassurait et m’a permis de tenir le coup.

De retour à la maison, Julie a continué de nous accompagner pour les premiers soins, les petits coups de blues, les précieux conseils concernant l’allaitement… Toujours aussi impliquée et à l’écoute. Julie fait naturellement partie de notre vie maintenant, nous lui devons beaucoup.

C’est une vraie belle rencontre et une bien belle voie que Julie a choisi. L’accompagnement à la naissance est une seconde nature chez elle »

—————

Mathilde, maman d’Alix

———————————————————————————————————————————————————–

« Julie a été ma doula; aujourd’hui mon fils a 6 mois, et combien de fois je m’entends encore dire  « ah oui ça c’est grâce à ma doula » … mais c’est quoi une doula ? bin en gros, pour moi, c’est une amie de la maternité.

Tout a commencé à ma seconde grossesse. 1 an après avoir vu vivre et dix jours plus tard, mourir ma première fille.

J’ai pensé qu’un accompagnement non médical pourrait m’aider a vivre cette nouvelle grossesse pleine d’émotions. Je cherchais de l’empathie, de l’écoute, un peu de conseils, mais pas trop quand même… Ce fut bien plus que ça.
Julie incarne ce que l’on peut appeler la bienveillance.
Elle s’adapte, s’ajuste, observe, propose et contribue à votre bonheur.
Pour moi elle a été un pilier, par sa présence d’une part et par sa générosité d’autre part.
Le bonus, c’est qu’elle vous amène ( des lentilles à l’hôpital ) :) et là ou vous ne seriez jamais aller … sur les chemins de l’HNI, pour ne citer qu’un exemple … Elle connait tous pleins de choses en plus de tout ce qu’elle connait sur la grossesse et la maternité; les plantes, la couture, les tisanes, les potions magiques, les huiles essentielles, les cosmétiques …
L’ultra bonus, ce sont ses qualités humaines.

Je n’en dis pas plus … si vous hésitez, n’hésitez plus, rencontrez la…

Tout comme Mathilde, je finirais en disant que l’accompagnement à la naissance est une seconde nature chez elle, ça c’est sûr »

—————-

Caroline, mamange de Maybelle et maman de Nohem.

——————————-

P1140808

 

Projet ADEME : Sensibilisation à l’utilisation de couches lavables

Intitulé du projet : Sensibilisation et formation à l’utilisation de couches lavables auprès de jeunes parents et des professionnels de la petite enfance

———————————————————————————————————————-

L’ADEME, la Région et le Conseil Général de Guadeloupe ont présenté un appel à projet sur la Prévention des déchets en Guadeloupe. Une partie entière de cet appel est axé sur la réduction des déchets textiles sanitaires par le recours aux couches lavables ! Appel A Projets  ici

Réalisant déjà des ateliers et de la sensibilisation sur les couches lavables, nous avons décidé, après mûre réflexion de nous lancer, nous petite association dans cet appel à projets…. Nous avons déposé le dossier le 06 octobre 2017, date limite de dépôt ! Ouf !

—————————————————————————————————————————–

Voici les grandes lignes de notre projet.

—————————————————————————————————————————–

Le contexte en Guadeloupe….

Tout d’abord, quelques chiffres :

  • 1 enfant en couches jetables = 1 tonne de déchets de sa naissance à sa propreté (Aïe!!)

  • 11 000 enfants en âge de porter des couches en 2017 en Guadeloupe : ça en fait des timouns en couches culotte !!

  • Couches jetables = 4000 tonnes par an en Guadeloupe (et si on rajoute les lingettes et cotons, on arrive à 4500 tonnes….)

D’après nos observations et nos discussions avec d’autres mamans, on s’est aperçu que :

  • Ce n’était pas si facile de trouver des couches lavables en Guadeloupe (celles qu’on cherche, celles qui nous font de l’œil sur Internet ou celles qui représentent un coût abordable pour nos portefeuilles)

  • Choisir sur Internet, sans tâter le matériel c’est quand même difficile et parfois, impossible (pas de livraison possible ou avec des frais de port assez contrariant)

  • De nombreux parents se demandent lesquelles choisir selon des aspects : pratiques, écologiques, économiques et se perdent sur Internet….

  • Les données sur les couches jetables concernant les polluants et perturbateurs qu’elles contiennent sont de plus en plus connues et font sacrément peur.

  • Dépenser entre 1500 et 3000 euros dans les couches jetables, ça fait mal au porte-monnaie

  • Jeter 1 tonne de déchets dans les décharges de notre île, ça fait mal au cœur (et au nez…)

  • De nombreux parents se demandent comment entretenir les couches lavables en Guadeloupe (stockage sans odeur, lavages, séchage…)

Bref, informer et accompagner les parents dans cette pagaille, c’est dans nos cordes vu qu’on le fait déjà dans nos ateliers d’informations sur les couches lavables !

atelier mamoon 090517 (19)

On s’est donc dit qu’on pourrait approfondir ce travail au sein de l’association MAMOON et que cet appel à projet tombait à pic !

———————————————————————————————————————————————–

Maintenant, quels sont nos objectifs ….

  • Augmenter l’utilisation de couches lavables

  • Améliorer l’usage des couches lavables

  • Diminuer les déchets autour de l’hygiène de bébé

  • Augmenter le nombre de lieux de garde d’enfants qui acceptent les couches lavables

  • Augmenter le nombre d’acteur-relais dans la promotion et l’éducation aux couches lavables

et les impacts attendus sont :

  • une sensibilisation de + de 500 parents, futurs parents et professionnels de la petite enfance

  • la formation de 120 parents et 60 professionnels de la petite enfance dans le cadre d’ateliers

  • une réduction de déchets textiles ( 200 Tonnes estimées pour l’année 2018)

————————————————————————————————————————————————-

Le cœur du projet :

Nous allons rencontrer parents et professionnels durant toute l’année 2018 dans divers lieux et différents contextes (marchés, centres médicaux, ateliers de formations).

En parallèle, nous récolterons des données liées à l’utilisation des couches lavables en Guadeloupe lors des manifestations, ateliers, permanences. Cette base de données sera analysée au fur et à mesure (pour affiner nos actions de sensibilisation et de formation) et sera interprétée début 2019 une fois toutes les données récoltées !

Les activités proposées seront :

  • Ateliers de formation « parents » : 12 sur l’année 2018 : topo sur les couches lavables, test des couches sur poupons, méthode écologique d’entretien, distribution de fiches techniques

  • Ateliers à destination des gardes d’enfants : 6 sur l’année 2018 : topo sur les couches lavables, axé sur les particularités du métier des professionnels, test des couches sur poupons, distribution de fiches techniques, réflexions sur les aménagements à faire sur les lieux de garde de jeunes enfants.

  • Participation aux manifestations : 8 jours de salons avec sensibilisation aux couches lavables, présentation de nos outils de communication et discussion (vente de kits alternatifs de naissance au salon de la maternité)

  • Permanences : 2 matinées par mois sur l’année 2018: sensibilisation dans les lieux d’accueil de la petite enfance (PMI, maison de naissances, cabinet de sage-femme…)

Dans notre projet, nous demandons une aide pour financer : du matériel pour les ateliers (couches lavables, poupons, livres…), des outils de communication (kakémono, fiches techniques, flyers d’informations), des prestations pour les ateliers, la participation au salon de la maternité et du matériel pour concevoir des « kits de naissances alternatifs »

———————————————————————————————————————————————–

Nos partenaires

Nous comptons associer : PMI, Crèches, Association d’assistantes maternelles agrées, maison de naissance, sages femmes, pédiatres, marques guadeloupéennes de couches lavables à notre projet….

Si vous en faites partie, n’hésitez pas à nous contacter pour que nous travaillons ensemble !

———————————————————————————————————————————————–

Et maintenant ?

On attend la réponse de la part des co-financeurs du projet à savoir l’ADEME, la Région et le Département.

Début novembre, nous devrions avoir une réponse…. Alors on croise les doigts … et on continue nos activités !!!

 

Clic'Europe |
Crèche en Bretagne - Nantes... |
Europlasmapp |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | Cycloaventure2017
| Charentelibre
| Asociación Francesa de Bene...